Accèder directement au contenu

Flacon de parfum Arpège

Titre

Flacon de parfum Arpège

Auteur

IRIBE Paul

  • NomIRIBE
  • PrénomPaul
  • Lieu de naissanceAngoulême
  • Date de naissance1883
  • Lieu de décèsRoquebrune-Cap-Martin
  • Date de décès1935

Date de création

1927

Auteur

RATEAU Armand-Albert

  • NomRATEAU
  • PrénomArmand-Albert
  • Date de naissance1882
  • Date de décès1938

Date de création

1925 : Vers

Domaine

Verrerie

Matière et technique

Verre teinté.

Mesures

Hauteur en cm : 13

; Diamètre en cm : 11

Contexte

Pour les 30 ans de sa fille Marguerite, la couturière Jeanne Lanvin décide de lui offrir une fragrance. En découvrant les notes de ce bouquet chic et chaud de rose bulgare, de jasmin de Grasse, de chèvrefeuille et de muguet, enveloppé d’aldéhyde, sur un fond de tubéreuse, Marguerite, devenue Marie-Blanche après son mariage avec le comte de Polignac, s’exclame : « On dirait un arpège. ». La jeune pianiste vient de trouver le nom de ce jus composé par André Fraysse (avec Paul Vacher), parfumeur prometteur de 25 ans. Le flacon, lui, est confié à Armand-Albert Rateau qui imagine la fameuse boule noire coiffée d’un bouchon à godrons dorés. Le dessin sur le flacon réalisé par Paul Iribe est un ancien ex-libris utilisé comme vignette publicitaire par la maison Lanvin au début des années 1920. Le dessin stylisé est repris d'une photographie de 1907, où l'on voit Jeanne Lanvin et sa fille Marguerite posant pour un bal costumé.

Musées

Musée des Années 30

Numéro d'inventaire

2017.0.230

Crédits

Domaine public
Musées de la ville de Boulogne-Billancourt - Photo Philippe Fuzeau